AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lexie ▬ 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises :
6e Année Serpentard, ADMINISTRATRICE

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Lexie ▬ 100% Mer 20 Juil - 0:19




LEXIE ELEN BENNET
Nul ami tel qu'un frère ; nul ennemi comme un frère.


    (c) Crazyrabbitch
      DATE ET LIEU DE NAISSANCE » : Lexie est née le 14 février, à Londres.
      SANG » : Pur bien sur, cependant, il semblerait qu'il y ait de lointaine origine Moldus dans son arbre généalogique
      GROUPE » : Serpentard, 6ème année
      POSTE VACANTS » : [] Oui [x] Non [] Scénario d'un membre
      ANIMAL » : Un hiboux peluche, un cadeau de son père pour son intégration à Poudlard. Cependant, Lexie et Peluche se dispute sans cesse, la blondinette rêve de foutre son hiboux dans le feu de la cheminée de sa salle commune, mais elle se voit mal expliquer cet "accident" à son père.
      BAGUETTE » : La baguette de Lexie, mesure 32 cm, elle est en bois de cerisier, et contient 3 écrins de Licorne
      5 QUALITES » : Perfectionniste, Observatrice, Franche, Fidèle à ses mai(e)s, Discrête
      5 DEFAUTS » : Maligne, Vexante, Manipulatrice, Sournoise, Gourmande



    STORY OF MY LIFE







    « Lexie, saurais-tu où se trouve encore mon fainéant de fils? »

    Que répondre à Gabrielle ? « Oui, chére Madame, je l'ai vaguement aperçu dans la cave à vin. Il se délectait de cette merveilleuse saveur dans ces tristes bouteilles vieillottes qui ne quittent jamais le sous-sol ... » Non, Aristide aurait encore eu des ennuis. En ce moment, ce n'était pas la grande forme pour lui, alors Lexie le laisser faire, bien que cela la peine énormément.
    Seule réponse possible: le mensonge, un art où Lexie excellait en ce moment. La jeune fille préféra regardait sa belle-mère en haussant les épaules :

    « Étant donné l'heure tardive, je suppose que vous le trouverez dans ses appartements. » Celle-ci ne s'attardant plus sur Lexie, continua sa route.

    Gabrielle était une sorcière qui avait étudié à Beauxbâtons et qui venait d'une vieille famille française bourgeoise Moldus, c'est d'ailleurs en France que le père de Lexie, alors jeune veuf, la rencontra. Nathanaël Bennett, deuxième du nom, avait toujours aimé la France, il n'est donc pas indispensable de vous faire un dessin sur l'origine du prénom de sa fille. L'arrière grand-père de Lexie(un Né-Moldus très talentueux) a fait fortune dans le commerce de produits pour balais magiques, désormais on trouve partout dans le monde des nécessaires à balais signé « Bennett ».
    Bref, à part leur fortune mutuelle et leur amour de la France, Gabrielle et Nathanaël n'avaient rien en commun et pourtant trois mois après leur rencontre, Gabrielle emménageait avec son fils Aristide, dans leur petit manoir près de Londres. Elle avait insisté pour qu'ils viennent vivre en France, mais son père avait refusé catégoriquement, toute sa vie était ici, mais il acheta une demeure en France pour les vacances afin de satisfaire sa nouvelle femme. A peine débarquée, Gabrielle imposa sa loi dans le manoir : Interdiction de sympathiser avec les domestiques, obligation de vouvoyer ses ainées et d'apprendre les règles de vie à la veille française et enfin être toujours présent lors de l'heure du thé en famille. Lexie à l'époque n'avait que cinq ans, alors tous ces changements pour la petite fille mirent du temps avant de devenir des choses quotidiennes. Aristide était âgé du même âge que Lexie, très vite ils devenaient de très bons camarades de jeux. Quand on les voyait on avait l'impression qu'ils étaient jumeaux tellement ils étaient en phase.


    Lexie n'a pas à se plaindre, elle a eu une enfance, qui en rendrait plus d'un jaloux. En effet, à part ses heures lassantes à apprendre à se comporter comme une jeune fille très distinguée, elle avait tout ce qu'elle désirait. Être la petite chérie à son riche papa est toujours très utile. C'est peut-être tout ce luxe qui l'a rendu agressive envers les élèves de classe moyenne et pire ceux de la « basse » classe anglaise. Cependant, bien, qu'elle est vécue dans la richesse, la famille Bennett fait certainement partie de la basse classe des richesses. En effet, les Bennett sont loin d'égaler les grandes familles anciennes, cela doit être en partie du au fait qu'ils ne font pas partis d'une longue lignée de sang-pur, mais qu'importe. Alors, ce comportement hautain Lexie ne le doit qu'à une seule personne, son modèle féminin depuis l'enfance : sa belle-mère. Et sa mère me direz-vous ? Lexie ne l'a jamais connu, son père prétend, qu'une maladie l'a emporté, mais la jeune fille ce doute bien, qu'il y a quelque chose d'autre, car depuis toujours sa mère est devenue un sujet tabou dans le manoir. Bref, elle était donc prédestinée, à devenir comme ça, la petite Lexie : une princesse à qui on ne dit jamais non, qui se fait tout servir sur un plateau d'argent (ou plutôt, sur un plateau d'or massif), avec un charisme fout, ne se laissant pas marcher sur les pieds et étend à la fois une demoiselle, raffinée et distinguée, audacieuse et même parfois sadique et cruelle envers ceux qui osent contrarier notre petite poupée blonde aux yeux bleux glaçés. En résumé, une parfaite garce sous un visage angélique.


    --------------


    « Regardes et admires ! »
    « Sale vaniteux ! »

    La petite fillette blonde du haut de ses huit ans, fixer d'un air véxé son demi-frère. Ils étaient tous dans la salle à manger, quand Aristide s'était soudain lever, en pointant du doigt la cheminée. Au dessus de celle-ci, le chandelier tanguait à droite et à gauche. Lexie venait à peine de répondre à Aristide, que le chandelier tomba au sol, immobile.

    « Tu m'as déconcentré ! Lexie, c'est de ta faute ! »

    La soit-disant fautive leva la tête vers son ami de toujours, un sourire aux lèvres. Bien fait pour lui ! Il n'avait qu'à pas faire le fier !

    « Aristide ! N'accuse pas à tord, les autres. De toute façon tu n'aurais pas pu garder ce chandelier en lévitation très longtemps, tu n'es pas assez puissant. »
    « Mais, Gabrielle et moi sommes très heureux de voir que tu as des pouvoirs. Tu seras un excellent sorcier, Aristide, j'en suis sûr. N'est-ce pas chérie ? »

    Lexie fît une grimace. Si son père devait dire cela à quelqu'un c'était à elle. Ok, elle n'avait pas encore montré le moindre signe de magie en elle, mais cela la frustrée un peu de voir qu'Aristide l'avait devancé. Quoi qu'elle fasse, son demi-frère était toujours le premier : il était le plus rapide quand ils faisaient la course, c'était lui qui marquait le plus de but au Quidditch et j'en passe. Non, pas que Lexie soit jalouse, non, elle était juste un peu agacée d'être toujours relié au second plan.
    Deux jours plus tard alors qu'elle lisait dans sa chambre, son hibou lui apporta une lettre. La jeune fillette tendit la main, mais le hibou refusa de lui donner. Soupirant, elle tira l'enveloppe, mais Peluche (son hibou), refusait toujours de céder la lettre. Tirant une nouvelle fois, l'enveloppe céda enfin et se déchira en deux morceaux, furieuse contre elle-même et surtout contre Peluche, Lexie se leva et commença à courir après son hibou :

    « SALETE DE BESTIOLE !! Viens là ! Je te jure, si je t'attrape je te déplume entièrement et je te fais rôtir à la broche, espèce de sale pigeon voyageur. Ce que tu peux .... »
    BOUH !

    Lexie s'arrêta brusquement, alors qu'elle courait après Peluche, un miroir s'était dressé face à son hibou, qui n'avait pas eu le temps de l'éviter. Désormais, Peluche et le miroir gisaient aux pieds de la petite blonde. Peluche était sonné et son miroir cassé. Lexie tourna sur elle-même pour s'assurer qu'il n'y avait personne d'autres, dans la pièce, oui, c'était bien elle qui venait de faire ça, il n'y avait pas l'ombre d'un doute. Le sourire de la gamine s'élargit et d'un bond, elle fonça vers la porte :

    « Père !!! Père !! Vous ne devinerez jamais ce qui s'est passé !! »

    --------------

    Lexie était de bonne humeur ce matin-là. Oui, il faut dire qu'aujourd'hui était un jour exceptionnel ! Lexie fêtait ses onze ans. Aristide, les avaient déjà fêté, depuis le mois dernier et avait reçu le saint graal des cadeaux que tout jeune enfant sorcier rêve de recevoir : sa lettre venant de Poudlard.

    Et depuis deux heures déjà, la petite blonde attendait devant la fenêtre du salon. Son regard plongeait au loin, dans ses pensées, elle attendrait des jours entiers s'il le fallait. Soudain, Lexie se releva, surpris de la voir bouger Aristide qui était installé dans le fauteuil près de la cheminée sursauta et la fixa avec un sourire aux lèvres. Pas besoin de demander, il savait qu'elle venait de voir la chouette de Poudlard se diriger vers le manoir. Et il avait raison. Lexie bouillonnée de l'intérieur, elle était excitée et impatience de recevoir sa lettre. Mais elle ne montra rien, à l'exception de petits gestes un peu agités, elle avait eu l'une des meilleures éducations d'Angleterre, elle n'allait pas ruiner tous ces efforts pour une stupide lettre.
    La chouette pénétra dans le salon, Lexie bondit sur cette dernière et déchira l'enveloppe rapidement. Aristide s'était levé et approché de Lexie, celle-ci se tourna vers lui, un large sourire aux lèvres :

    « Haut les coeurs, Don Juan. Je te suis à Poudlard ! Hé oui, on ne se débarrasse pas de Lexie Bennett aussi facilement ! »
    « C'est super, Lexie ! On va être ensemble, tu verras, ils ne sont pas prêts de nous séparer ! »

    Si à l'époque ils avaient su, Aristide n'aurait probablement jamais prononcé de telles paroles. Alertée, par le bruit, Gabrielle entra dans le salon, fixa pendant une demie seconde, la jeune fille, elle fonça sur elle, en criant de joie :

    « Lexie !! Ma chère petite Lexie, va aussi à Poudlard !!! Oh, je suis tellement heureuse. Je veux que vous m'envoyez pleins de lettres ! Je veux absolument savoir à quoi ressemble Poudlard et si c'est si différent de Beauxbâtons. »

    Gabrielle ajouta que pour fêter cela, ils iraient tous les trois s'acheter leurs fournitures sur le Chemin de Traverse, le lendemain.

    C'est donc à huit heures trente du matin, que la famille Bennett-De Vaubourg fît irruption dans le Chaudron Baveur. Gabrielle détestait cet endroit qu'elle trouvait d'un goût douteux et beaucoup trop miséreux pour que des gens de comme eux traînent dans de tels endroits, mais le réseaux de cheminées était bloqué ce jour-là et ils n'avaient pas eu d'autres choix.C'est donc d'un pas non-chaland et précipité qu'ils traversèrent le Chaudron Baveur.
    Enfin, ils pénétraient sur le Chemin de Traverse, bondé de monde comme à son habitude. Lexie y était déjà venue, son père adorait la faire entrer dans le magasin de Quidditch, il connaissait très bien le gérant et il lui montrait avec fierté, les produits de sa société « Bennett », qu'on pouvait trouver sur le Chemin de Traverse. Mais aujourd'hui ils n'étaient pas là, pour ça. Gabrielle les emmena directement faire le magasin de baguette magique. Le vendeur trouva tout de suite la baguette qui correspondait à Lexie: 32 cm, contenant trois crins de licornes, bois de cerisier, très souple. Mais, pour Aristide ce fût plus compliqué. Au bout d'une demi-heure, Gabrielle impatience, en eu assez d'attendre et de perdre du temps, elle décida donc de déposer Lexie devant le magasin de robe de sorcier et de retourner voir où ils en étaient avec la baguette de son fils. C'est donc, seule que Lexie fît ses essayages de robes, quand elle retourna au magasin de baguette, Aristide n'avait toujours pas trouvé LA baguette qui lui fallait, Gabrielle confia donc à la petite blonde un peu d'argent. Cette dernière partie donc s'acheter ses divers achats pour Poudlard. En effet, Aristide pensa une bonne partie de la matinée à chercher une baguette qui lui convenait, encore aujourd'hui cela fait toujours rire Nathanaël, qui ne comprend pas comment un sorcier, peut être aussi difficile.


    --------------


    « J'arrive pas, à croire que, tu sois à Serpentard.»

    L'incompréhension ce faisait clairement ressentir dans la voix d'Aristide, tout comme la déception. La jolie blonde resta impassible devant lui. La veille ils avaient été, tous les deux réparties dans des maisons que tout opposées alors qu'ils pensaient passer leur sept années à Poudlard ensemble :

    « Tu crois que ça me fait plaisir, de te savoir chez les Gryffondors ? » Marquant une courte pause, elle continua sur sa lancée. « Écoutes, Aris', je sais que ça va être dur, mais je ne veux pas qu'on se dispute juste, par qu'on est dans des maisons très différentes. Je t'adore et tu le sais, que tu sois à Gryffondor ne change rien pour moi ... »
    « Peut être pas pour toi, mais pour moi si. Ne t'approche plus de moi, ne me parle plus jamais. Je ne veux plus avoir affaire avec toi ! J'ai ... j'ai si honte de te connaitre. »

    Ce coup-là, la jeune verte et argent ne l'avait pas vue venir. Aristide avait toujours été son confident, son meilleur ami, elle était même tombée amoureuse de lui quand elle avait huit ans, avant de comprendre que c'était mal d'aimer son demi-frère. Mais là, il avait tout brisé en seulement quelques phrases, Lexie avait eu l'impression qu'on venait de lui ôter une partie d'elle-même, la présence d'Aristide comptait tellement à ses yeux.
    Elle comprit vite qu'il était sérieux, les rares fois où les deux jeunes gens se parlaient, c'était pour se disputer, sinon Aristide l'ignorait totalement. C'est de cette façon que sa haine pour les Gryffondors commença, à la base Lexie était le genre de fille à ce foutre des histoires inter-maison, mais ça c'était avant que les rouges et ors lui prennent l'être le plus important de sa vie. Ses années à Poudlard sont dignes d'une Serpentarde : colles, punitions, perte de points .... etc. Toutes les occasions pour humilier les autres sont bonnes à prendre. Mais Lexie n'en resta pas moins une élève sérieuse et studieuse, elle eut ses BUSES hauts la main, bien qu'à Serpentard, elle sait qu'il faut qu'elle prépare un minimum son avenir.
    Cependant, sa relation avec Aristide n'évolua pas pour ôtant, la haine du jeune homme était toujours autant présente et les réunions de famille, sont toujours aussi tendues, pour preuve revenons à nos moutons.




    Gabrielle venait à peine de quitter la pièce que déjà Lexie s'était levée de son fauteuil pour partir en direction de la cave. Une dizaine de minutes plus tard, elle franchissait la lourde porte en chef massif de la cave plongée dans la pénombre.

    « Gabrielle te cherche, je l'ai envoyé à l'autre bout du manoir. »

    Pas de réponse. Pourtant, elle continua d'avancer dans le noir, ses yeux d'un bleu glacés commençant à s'habituer à cette perte de luminosité, enfin elle manqua de trébuchait sur une bouteille de verre vide et enfin elle le vît. Aristide était assit par terre, adossé, sur le mur en pierres froides, une dizaine de bouteilles de vins autour de lui.

    « Tu refuses toujours de me parler ? » Lexie lâcha un soupir, soit, elle n'obtiendrait certainement rien de lui, mais il fallait qu'elle lui dise une bonne fois pour toute ce qu'elle ressentait depuis cinq ans. « Aris', je ne n'en peux plus. Qu'attends-tu de moi ? Je t'ais laisser faire tes sales blagues humiliantes de Gryffondor, sur moi sans réagir, je t'ai laisser me jeter des sorts, sans même pointer le bout de ma baguette sur toi et ceux pendant cinq ans ! Tu sais très bien que tu es la seule personne à qui je ne ferais jamais de mal et tu en as bien profiter, mais maintenant que tu sois bourré ou non, je veux des réponses ! Merde, Aristide ! Parles-moi ! »
    Enfin, elle entendit, son gloussement moqueur et cynique. Enfin Aristide lui parlait, mais d'une voix tellement cassante et haineuse, que en Lexie resta paralysée.
    « Tu comprends, vraiment pas alors ? Je pensais avoir été clair y a cinq ans, je ne veux plus rien avoir affaire avec toi. Pour moi, t'es qu'une traitresse, doublé d'un garce... et tu es aussi ma putain de demie-sœur, c'est tout. Tu n'es rien d'autre, alors arrêtes de vouloir être gentille avec moi, montre moi ta vraie nature pour une fois. »

    Sentant, les larmes lui monter aux yeux, la jeune fille se redressa, hors de question de montrer le moindre signe de faiblesse, surtout pas devant Aristide. Elle venait enfin de comprendre, il voulait la guerre ? Soite, il l'aurait, elle ne ressentait plus rien pour le jeune homme en face d'elle, ce n'était plus le gamin qu'elle avait connu. Certe, il lui avait fallu plus de cinq ans et demi pour le comprendre, mais maintenant, Lexie ne laisserait plus rien passer.
    Ecrire ici.



    ALL OF THE LIGHTS


    Salut moi c'est Ewilou ou Adeline, j'ai 19 ans, je crois que le code du règlement c'est OK BY MELORIA et puis la célébrité sur mon avatar c'est Candice Accola! Ah, et j'ai découvert Dentesaugmento par sa fondatrice et puis j'aime dormir mais j'aime pas heu .... le foot tient ! naan, me taper pas --"! Enfin bref sinon, que la fête commence, je débarque 8D!



° • ° • ° • ° •° • °

Sauvons les lapins, des cuisines de Poudlard !



ABSENTE JUSQU'A LA FIN DU MOIS D'AOUT


Dernière édition par Lexie E. Bennett le Jeu 21 Juil - 0:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises :
6e Année Serdaigle, ADMINISTRATRICE


Messages : 161
Date d'inscription : 11/05/2011
Age : 23

Dragées Surprises
Puissance:
0/0  (0/0)
Possède:
Citation: Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme.

MessageSujet: Re: Lexie ▬ 100% Mer 20 Juil - 9:14

BIENVENUE, ta fiche est superbe j’adore par contre pourquoi t'a fait une citation de ta fiche de présentation??

SINON CANDICE ET SO CUTY :014:
° • ° • ° • ° •° • °

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-new-magic-world.forumactif.com/

avatar
Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises :
Batteuse, 7e Année Gryffondor, ADMINISTRATRICE


Messages : 487
Date d'inscription : 24/12/2008
Age : 25

Dragées Surprises
Puissance:
0/0  (0/0)
Possède:
Citation:

MessageSujet: Re: Lexie ▬ 100% Mer 20 Juil - 12:52

LEXIIIIIIE :002:
Ta fiche est parfaite, hormis le fait que Lexie soit née à Dublin alors qu'on avait mis "obligatoirement né en Angleterre" mais, ce n'est qu'un détail. Je t'ajoute à Serpentard, amuses-toi bien :003:
° • ° • ° • ° •° • °

Ne crois pas en moi,
crois en ma connerie,
c'est plus sur! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dentesaugmento.forumactif.com

avatar
Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises :
6e Année Serpentard, ADMINISTRATRICE

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Lexie ▬ 100% Mer 20 Juil - 18:26

Merci :014:
Gné, j'ai vraiment mis Dublin ? O_o
Je pensais l'avoir édité, bon je corrige ça tout de suite, parce que de toute façon c'est pas "compatible" avec l'histoire =)
° • ° • ° • ° •° • °

Sauvons les lapins, des cuisines de Poudlard !



ABSENTE JUSQU'A LA FIN DU MOIS D'AOUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises :
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lexie ▬ 100%

Revenir en haut Aller en bas

Lexie ▬ 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  ::  ¤ We R' Wo We R' :: Fiches OK-